Duo Quiproquo

Deutsch

C’est en 2012, durant leurs études à la HEM de Genève, que Sandrine Droin et Clémence Hirt se rencontrent. Très vite, grâce à une belle entente musicale et une rare complicité, elles créent le Duo Quiproquo qui se donne pour tâche d’explorer sans limites le répertoire du Lied. Ainsi leur premier récital est un mélange de lieder de Schubert et de Fauré sur le thème de l’eau. C’est alors le départ d’une aventure à deux qui les mène notamment à monter sur scène en première partie d’un opéra de Weill dans un récital de mélodies lui étant dédié. Par la suite, elles se produiront entre autres au Festival Cully-Classique, aux 20 Heures de musiques de Romont, à plusieurs reprises au Centre Le Phénix (Fribourg) ainsi qu’à Genève et Zurich.

Le duo affectionne particulièrement les oeuvres du tournant du XXème siècle (Mahler, Berg, Schreker, Poulenc), ce qui l’amène à participer au concours de la Société Gustav Mahler de Genève dont il remporte le premier prix en 2014 (sous le nom de Duo Chlysandre). Deux ans plus tard, le désormais inséparable Duo Quiproquo est sélectionné comme finaliste du Concours International Hugo Wolf à Stuttgart, puis pour la demi-finale du Concours International Nadia & Lili Boulanger à Paris en 2017.

Les deux musiciennes, sensibles aux mélanges des arts, créent ensemble diverses projets alliant, par exemple, musique et contes (La Queue du Diable – 2014). En 2016, elles ont présenté le récital « sur mesure » « Komm in den grünen Wald… », un entrelacement des Waldszenen de Schumann et d’un cycle de Lieder de Caroline Charrière, commandé pour l’occasion.

Le Duo Quiproquo a bénéficié des conseils de Helmut Deutsch, Anne Le Bozec, Ulrich Eisenlohr, Erik Battagli ainsi qu’Axel Bauni et travaille régulièrement avec Christoph Berner et Hans Adolfsen à Zurich.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :